La Ville de Sept-Îles rachète les équipements d’Omnisport qui meurt après 47 ans au service des jeunes

Les casse-croûte OmniSport sont repris par la Ville.

Fondé en 1974 par Yvon Lehoux avec un modèle unique au Québec, Omnisport Sept-Îles n’est plus. La pandémie et l’absence de relève ont eu raison de l’organisme qui opérait toutes les cantines et les distributions dans les bâtiments de la Ville au profit des loisirs culturels et sportifs des jeunes.

Le conseil municipal a décidé de racheter hier tous les équipements d’Omnisport. Le maire Steeve Beaupré souhaite trouver une organisation pour prendre la relève avec la même mission envers la jeunesse. Les cantines d’Omnisport avaient la réputation d’offrir les meilleures poutines en ville.

Entrevue avec le maire de Sept-Îles Steeve Beaupré

Omnisport a regroupé près d’une trentaine d’organisations en loisirs comme l’Association de hockey mineur de Sept-Îles et l’école de musique. Les activités étaient moins rentables depuis quelques années avec l’absence de match de hockey senior régional. La pandémie a entraîné un ralentissement des ventes dans les arénas. Les derniers administrateurs d’Omnisport Sept-Îles ont été incapables de trouver de la relève dans ce contexte.