L’aigle soigné à Sept-Îles va mieux

Le pygargue à tête blanche soigné à Sept-Îles. (Photo : Facebook, Clinique Vétérinaire Septilienne)

Le pygargue à tête blanche soigné à la Clinique Vétérinaire Septilienne il y a près d’une dizaine de jours se porte mieux.

En collaboration avec l’Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie (UQROP) de Saint-Hyacinthe,  qui a donné des conseils par téléphone, la clinique avait pu stabiliser son état et le transférer vers l’hôpital vétérinaire de Manicouagan.

Selon l’UQROP, l’oiseau se porte légèrement mieux. L’intoxication au plomb soupçonnée après une radiographie a été confirmée. Il mangerait un peu et ses soignants espèrent qu’il rejettera lui-même le plomb retrouvé dans son système digestif, ce qui lui éviterait une chirurgie.

L’oiseau de proie avait été retrouvé affaibli dans le secteur de la Plage Ferguson, à Sept-Îles. Des citoyens avaient signalé sa présence et des agents de la faune l’avaient récupéré.

L’équipe de la Clinique Vétérinaire Septilienne avait reçu l’animal en piètre état. Il était déshydraté, en hypothermie et amaigri.