L’ancien maire de Gagnon René Coicou est décédé

René Coicou (Photo Archive du Québec)

Les anciens résidents de la Ville de Gagnon se souviennent bien que le premier maire noir au Québec René Coicou s’est dévoué de 1973 à 1985 pour la communauté de la ville minière de la Côte-Nord. Il est décédé lundi, à l’âge de 84 ans. C’est lui qui a annoncé aux gens de Gagnon la fermeture de la Ville effective en 1985.

René Coicou a fui la dictature de Papa Doc Duvalier en Haïti en 1957. Il a été embauché par la compagnie Québec Cartier Mining en 1962. René Coicou s’est impliqué dans plusieurs clubs sociaux et dans certains dossiers politiques régionaux.

Lors de la crise du fer au début des années 1980, il a multiplié les démarches pour tenter d’éviter la fermeture de Gagnon et par la suite de bonnes conditions de départ pour les familles établies dans le Nord.

Entrevue: Le conseiller municipal de Sept-Îles ancien résident de Gagnon de 1974 à 1985, Gervais Gagné rend hommage à René Coicou