L’Atelier de la 8e île de l’artiste de l’année Johanne Roussy n’a pas fini de construire des ponts

L'artiste Douglas Scholes invite les citoyens dimanche à participer à une séance de création à l'Atelier de la 8e île à Moisie pour animer les tableaux d’une collection locale.

Devenu l’œuvre d’une vie pour Johanne Roussy à qui la CALQ a décerné samedi le Prix Artiste de l’année, l’Atelier de la 8e île restera un éternel chantier. L’idée depuis le début est de construire des ponts entre les nations et il y aura toujours du travail…

Cette idée de construire des ponts entre les cultures qui cohabitent sur la Côte-Nord s’inscrit dans l’ADN de la fille de famille souche élevée à la frontière de Uashat et Sept-Îles. Ce n’est pas pour rien que sa 8e île a émergé dans une chapelle partagée jadis par des francophones catholiques et des anglophones protestants entre le village de Moisie et la communauté de Maliotenam.

Un peu ralenti par les restrictions de la pandémie et des problèmes de santé de sa fondatrice, l’Atelier de la 8e île revit en accueillant Douglas Scholes. Il invite les citoyens de la région dimanche à participer à une séance de création à Moisie pour animer les tableaux d’une collection locale.

Un autre projet amènera trois artistes en résidence à l’Atelier de la 8e île à cinq reprises sur 3 ans pour créer une exposition et un livre. Le lieu fêtera le 8 mars 2023 son 15e anniversaire avec Ciné-danse.  

Ce besoin de construire des ponts entre les cultures s’est amplifié lors de son séjour chez les Zoulou en Afrique du Sud pour un projet avec «Artist for Human right». L’artiste et militante a aussi touché à l’art relationnel, en aidant les autres lors d’ateliers de création et de menuiserie.

En entrevue Johanne Roussy explique que tant son côté rebelle que créatrice ont émergé du déclin à Sept-Îles lors de la crise du fer du début des années 1980. Les nombreux immeubles à logements pancartés ont fini par donner le goût à la jeune Johanne de construire de belles choses.

Entrevue avec l’artiste multidisciplinaire de Sept-Îles Johanne Roussy

Lire aussi : Johanne Roussy reçoit le Prix Artiste de l’année Côte-Nord