L’attente à la traverse de Baie-Sainte-Catherine confirme le succès touristique de la Côte-Nord

Le fort achalandage à la traverse de Baie-Sainte-Catherine depuis dimanche témoigne du succès de la Côte-Nord cet été comme destination touristique, selon la Société des Traversiers du Québec.

Le temps d’attente était plus long que la normale hier. La situation est revenue graduellement à la normale en fin de journée après une attente de près d’une heure en début d’après-midi. Le fort achalandage se succède ainsi entre 11h et 18h à Baie-Sainte-Catherine depuis dimanche.

Il y a beaucoup de Québécois qui visitent la Côte-Nord, observe le conseiller en communication de la STQ Bruno Verreault. Il s’attend à observer le phénomène inverse avec plus d’attente à Tadoussac dans quelques jours à la fin des vacances.

La Société des traversiers émet une alerte sur son site web lorsque le temps d’attente est d’un à trois navires avant l’embarquement. Trois navires signifient une heure d’attente, ce qui a été le cas hier après-midi. La STQ gère aussi une limitation du nombre de passagers à bord des deux traversiers en raison de la pandémie.