Le BEI déclenche une enquête après le décès d’une adolescente de 16 ans dans le Nord-du-Québec

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) souhaite faire la lumière sur les circonstances de la mort d’une jeune crie, alors que la police avait été appelée, dans la nuit du 09 octobre dans la communauté de Waswanipi, dans le Nord-du-Québec.

Les services d’urgence ont été appelés vers 4h30 du matin dans la nuit de samedi à dimanche. Un citoyen aurait rapporté la présence d’une femme allongée sur le sol en détresse et possiblement intoxiquée près d’une école de la communauté.

Le Service de police de Eeyou Eenou (EEPF) et la Sûreté du Québec (SQ) se seraient alors rendus sur les lieux mais n’auraient pas trouvé la jeune femme en question d’après les informations transmises par le BEI. Les agents seraient donc repartis des lieux. 

Quelques heures plus tard, d’autres citoyens ont retrouvé la jeune femme étendue au sol et inanimée. Son décès a par la suite été constaté, elle avait 16 ans.

Cinq enquêteurs du BEI sont chargés d’enquêter sur les circonstances de cet événement survenu dans la communauté crie de Waswanipi située sur le territoire de la Baie-James.

Le BEI recherche des témoins de l’événement qui peuvent communiquer via son site web.