Le bonheur au travail devient la priorité du CISSS Côte-Nord

Le CISSS Côte-Nord regroupe 50 installations sur la Côte-Nord.

La rétention du personnel s’inscrit maintenant en tête des priorités du réseau de la santé de la Côte-Nord. Pour le directeur des Ressources humaines Marc Brouillette, la qualité de vie des employés devient importante.

La fin des conflits avec les syndicats va contribuer à une ambiance favorable à garder les employés dans le réseau de la Côte-Nord, selon Marc Brouillette. Les quatre syndicats regroupant des travailleurs du CISSS ont une entente locale négociée et une convention collective avec le gouvernement du Québec.

Le CISSS Côte-Nord a recruté 1200 personnes en deux ans, mais 1234 ont quitté. En poste depuis bientôt six mois à la direction des Ressources humaines, le Septilien Marc Brouillette découvre une organisation complexe et étendu dans 50 installations de Tadoussac à Blanc-Sablon, en passant par Anticosti et Schefferville. Il veut y installer une ambiance de travail agréable.

Marc Brouillette Directeur Ressources humaines CISSS Côte-Nord

Le CISSS Côte-Nord cherche encore à recruter 500 employés sur l’ensemble du territoire, pour compléter son plan d’effectif de 3600 personnes. Marc Brouillette affirme être en bonne voie de réduire avec satisfaction l’irritant temps supplémentaire obligatoire. Il calcule que la main d’œuvre indépendante nécessaire pour maintenir tous les services, coûte très cher au gouvernement pour la Côte-Nord.