Le bulletin Mines en chiffre confirme la reprise des investissements sur la Côte-Nord

La Côte-Nord conserve son troisième rang au chapitre des investissements miniers au Québec, derrière le Nord-du-Québec et l’Abitibi. Publié ce matin par l’Institut de la Statistique du Québec, le bulletin Mines en chiffre rapporte des dépenses de 603M$ en 2018 par les compagnies minières sur la Côte-Nord et une croissance de la production de minerai de fer en 2019.

Les investissements miniers ont augmenté de 2% en Côte-Nord en 2018. La reprise est moins prononcée que dans l’ensemble du Québec. Par contre, l’ISQ anticipe une hausse de 19% en 2019, grâce à Champion Iron au lac Bloom et ArcelorMittal à Fermont et Port-Cartier. Le fer et le titane de la Côte-Nord représentent 21% de l’activité minière du Québec.

Le bulletin Mines en chiffre inclue une petite partie seulement de la production de Tata Steel à Schefferville. Le minerai provient surtout du Labrador et du Nord-du-Québec. Les investissements de Rio Tinto IOC et de Tacora sont aussi exclus, puisqu’ils sont associés à la province de Terre-Neuve/Labrador, même si le minerai de fer voyage au Québec pour être transbordé à Sept-Îles.