Le cégep de Sept-Îles rejettera jusqu’à 100 tonnes de GES de moins par année

(Photo : Facebook, Cégep de Sept-Îles)

L’installation d’une chaufferie plus moderne et l’informatisation des systèmes de chauffage et d’éclairage réduiront de 40 à 100 tonnes par année les émissions de gaz à effet de serre du Cégep de Sept-Îles.  

L’établissement a terminé la dernière phase de son projet d’économie d’énergie. Au total, plus de 2,7 millions de dollars ont été investi pour modernisé ses infrastructures.

Plusieurs équipements vétustes ont été remplacés par des installations plus modernes. Les systèmes de chauffage et d’éclairage ont notamment été informatisés. Ils sont désormais reliés au module de réservation des locaux.

Lorsqu’une réservation est effectuée, le système démarre la ventilation avant le début de l’activité pour que la température idéale soit atteinte au bon moment. Le système d’éclairage étendra ensuite les lumières 15 minutes après la réservation.

Le projet a été financé par une subvention du Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires.  

Les améliorations en bref

  • Remplacement des chaudières de mazout par une chaudière électrique et deux accumulateurs thermiques
  • Réservoir d’eau chaude modifié et relié au système d’accumulation de chaleur
  • Restauration de la toiture
  • Installation de nouveaux contrôles électroniques de chauffage et d’éclairage