Le Cégep de Sept-Îles s’embellit tout en protégeant son enveloppe de béton

La firme d’architecture BGLA a créé le nouveau look moderne et épuré de la façade entièrement rénovée du Cégep de Sept-Îles. Il fallait assurer la pérennité de l’enveloppe de béton du bâtiment construit en 1980.

Le Cégep de Sept-Îles a entrepris plusieurs travaux qui seront complétés bientôt sur le pavillon principal, afin de protéger l’ensemble du revêtement extérieur. L’architecte associée chez BGLA, Caroline Girard explique que «le grand volume principal est découpé en différentes teintes, par l’application d’un enduit de protection sur les panneaux existants. Ce découpage crée un rythme dynamique sur les façades, tout en conservant leur aspect monolithique d’origine, précise-t-elle.»

(photo fournie par Cégep de Sept-Îles)

La firme s’est associée au Groupe Ombrages, qui travaille dans le domaine de l’illumination architecturale et urbaine. Bardé de feuilles d’aluminium anodisé perforé, le volume d’entrée plus léger, moins massif, est éclairé sous cette nouvelle peau, ce qui accentue son identification. Deux firmes d’ingénierie, LGT et TR3E, ont également collaboré au projet. Les travaux ont été réalisés par Construction Scremin et Beaulieu ainsi que Constructions BLH. 

L’entrée principale a également été fenestrée pour offrir davantage de lumière et un système de son comportant huit haut-parleurs sera ajouté à la structure. Un aménagement de mobilier extérieur sera également installé au cours de l’été pour compléter le tout.