Le chef McKenzie croit que la réconciliation est bien amorcée entre Sept-Îles et Uashat mak Mani-utenam

Mike McKenzie, chef Uashat mak Maliotenam

La réconciliation prendra du temps, mais nous sommes sur la bonne voie entre les Innus d’Uashat mak Mani-utenam et les Septiliens, selon le chef Mike McKenzie. Il a apprécié les efforts du maire Réjean Porlier et invite toute la population à célébrer demain la première Journée de la vérité et de la réconciliation.

Le chef Mike McKenzie a fréquenté les écoles Marie-Immaculée et Jean-du-Nord de Sept-Îles à une époque où la cohabitation n’était pas la même. Il constate que les jeunes profitent d’un climat plus harmonieux aujourd’hui dans les activités regroupant les deux nations.

Entrevue avec Mike McKenzie chef de la communauté Uashat mak Mani-utenam

Mike McKenzie continuera de développer une bonne relation entre le conseil de bande et la Ville de Sept-Îles. Il croit toutefois que la lutte au racisme commence à la maison.

Le site de l’ancien pensionnat de Mani-utenam s’animera dès la levée du soleil demain dans le cadre des activités de commémoration de la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation (Voir la programmation Ici).