Le chef Mike McKenzie ne tolérera plus le racisme

Mike McKenzie, chef Uashat mak Maliotenam

Le chef d’Uashat mak Maliotenam Mike McKenzie déplore deux récents événements à caractère raciste sur la rivière Moisie et dans la Baie des homards. Le groupe d’action du gouvernement du Québec doit admettre le problème et agir.

Le problème du racisme constitue un enjeu permanent à Uashat Maliotenam, selon le chef McKenzie. Il rappelle que l’accès à la rivière Moisie et à la Baie des homards est au cœur de leur identité et de leur patrimoine. Les Innus y pratiquent une pêche de subsistance depuis des temps immémoriaux.

Le gouvernement Legault doit agir sans attendre. Mike McKenzie a réagi par communiqué aujourd’hui au point de presse du Premier ministre François Legault concernant le racisme systémique au Québec. Pour le chef innu, les solutions sont connues. Elles ont été exprimées entre autres à la Commission Viens.

Le gouvernement doit d’abord reconnaître la présence historique et les droits territoriaux des Innus. Pour Mike McKenzie, les récents actes de violence envers des Innus sont le fruit du racisme systémique qui perdure dans les politiques gouvernementales.