Le chef Piétacho dit oui conditionnel à la reprise du chantier Romaine

(crédit photo: Hydro-Québec)

Hydro Québec planifie la réouverture du chantier Romaine, mais devra d’abord fournir des garanties au chef d’Ekuanitshit Jean-Charles Piétacho.

Un premier groupe de travailleurs est débarqué en Minganie dimanche pour planifier la reprise des travaux pour compléter le complexe de quatre centrales hydroélectriques. Des représentants de la société d’État ont discuté avec les maires, le préfet et les chefs des deux communautés innues de la Minganie.

Le chef Piétacho est favorable à une proposition d’Hydro-Québec qui prévoit le déplacement des travailleurs directement de l’aéroport vers le chantier, sans escale à Havre-Saint-Pierre ou dans aucune communauté. Jean-Charles Piétacho veut toutefois des engagements écrits d’Hydro-Québec qui s’est aussi engagée à ne pas recourir au réseau de la santé, puisqu’il n’y a que quatre médecins basés à Havre-Saint-Pierre pour l’ensemble de la population de la Minganie. La porte-parole d’Hydro-Québec Sandra Chiasson précise qu’il y a une infirmerie au chantier Romaine et une entente avec Air Médic pour évacuation.

Près de 300 travailleurs sont attendus au chantier d’Hydro-Québec au Nord de Havre-Saint-Pierre d’ici une semaine. Quatre cents autres s’ajouteront plus tard à la fin de l’été, pour finir la construction du complexe pour la fin de 2021.