Le chef Piétacho n’a pas demandé l’aide des Rangers

Jean-Charles Piétacho, chef de la communauté innue d'Ekuanitshit

Le chef d’Ekuanitshit Jean-Charles Piétacho affirme qu’il n’a jamais demandé la présence des Rangers dans sa communauté. Le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé hier en point de presse que le groupe entraîné par l’Armée canadienne prêterait main-forte aux Innus de Nutashkuan et Ekuanitshit.

Plusieurs Rangers sont basés en Basse-Côte-Nord. Le gouvernement fédéral a confirmé mercredi leur disponibilité pour aider dans les dispensaires entre Kégaska et Blanc-Sablon, ainsi que dans le Grand Nord. Hier le Premier ministre a ajouté les deux communautés innues de la Minganie à la liste.

Le chef d’Ekuanitshit Jean-Charles Piétacho a déclaré hier que sa communauté s’est bien organisée avec sa propre brigade de sécurité et le soutien de la Sûreté du Québec pour empêcher la propagation de la COVID-19. Il préférerait de l’aide au niveau du personnel soignant, Le chef étudiera tout de même l’offre des Rangers.