Le CISSS Côte-Nord dispose de peu d’outils pour faire face au manque d’infirmières

L'organisation des services est compliquée par la pénurie de personnel infirmier à Port-Cartier.

Une nouvelle infirmière s’installe à Port-Cartier pour quelques mois, mais la situation reste en vigie pour maintenir l’urgence ouverte 24 heures sur 24. La PDG du CISSS Côte-Nord Manon Asselin mise sur la transparence avec les élus municipaux lors de réduction de services. Sa stratégie pour lutter contre la pénurie de personnel infirmier priorise les urgences.

La situation est fragile au centre mère-enfant à Sept-Îles et dans plusieurs dispensaires sur le vaste territoire de la Côte-Nord, admet Manon Asselin.

Entrevue avec Manon Asselin PDG CISSS Côte-Nord

En attendant les résultats des efforts de recrutement de nouvelles infirmières, le CISSS Côte-Nord n’hésite pas à dépenser quitte à gonfler le déficit, pour faire appel à de la main-d’œuvre indépendante prête à venir aider quelques semaines dans les installations du réseau de la santé de la Côte-Nord.