Le CISSS Côte-Nord veut être précurseur de la nouvelle politique pour les aînés

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord va être dans les premiers du Québec à appliquer la nouvelle politique d’hébergement. Elle sera présentée lors du Colloque organisé le mois prochain à Sept-Îles et devrait changer en profondeur le quotidien des aînés en centre d’hébergement. 

La nouvelle politique d’hébergement prévoit de multiples changements pour que les aînés puissent finir leur vie de manière plus digne. L’objectif est de faire des CHSLD des milieux de vie à part entière plutôt que des lieux de santé, détaille la conseillère cadre au CISSS, Annick Leclerc. 

« On va prioriser qu’une personne capable de marcher puisse le faire. Elle risque de tomber mais elle pourra garder son autonomie. »

Les travailleurs de santé seront aussi invités à donner des soins en étant habillé civilement. 

De la couleur dans le quotidien des aînés

La nouvelle politique prévoit également que les chambres des résidents soient décorées à leur image : « On veut mettre plus de couleurs, que leur lieu de vie ressemble le plus possible à ce qu’était leur maison », explique Mme Leclerc. 

Il ne faut plus que ce soit un parking pour aînés, il faut que ce soit un milieu de vie

Annick Leclerc

S’appuyer sur la technologie.

Le CISSS compte aussi utiliser la technologie pour maintenir le lien entre les proches et les aînés « La vie va vite, les proches sont souvent à l’extérieur. La technologie qu’on a commencé à utiliser avec la pandémie va vraiment être intégrée pour tous. »

Le matériel technologique est aussi en cours d’intégration pour les travailleurs de santé qui gagneront ainsi du temps pour passer plus de temps avec les résidents.

Entrevue complète avec Annick Leclerc, conseillère cadre au CISSS Côte-Nord