Le Club Rapido veut un chalet au lac rapide

Quelques bénévoles et administrateurs du Club Rapido de Sept-Îles devant la nouvelle dameuse (Crédit photo Club Rapido)

Le Club Rapido compte sur la Ville et Tourisme Sept-Îles pour lui redonner plus d’espace pour ses activités. L’organisme regroupe 215 familles qui sont confinées dans deux roulottes temporaires pour se réchauffer après raquette ou ski de fond, depuis la démolition du chalet de l’ancien camp des jeunes du Club Lion.

Le président du Club Rapido, Gaétan Talbot, constate que les activités du ski de fond, du vélo de montagne, du club quad et du club de motoneigistes Ook-Pik sont dues pour un bâtiment d’accueil au Centre plein air du lac des Rapides.

Gaétan Talbot, président du Club Rapido

Le Club de ski Rapido a réalisé samedi une activité porte ouverte et l’inauguration de sa nouvelle dameuse acquise au coût de 350 000$, grâce à quelques subventions et partenaires. Le club fondé en 1974 entretient 50 km de sentiers de ski et de raquette en forêt boréale.

Entrevue complète avec le président du Club Rapido Gaétan Talbot.