Le Comptoir Alimentaire de Sept-Îles évolue pour devenir Moisson Côte-Nord

Le Comptoir Alimentaire de Sept-Îles répond à une demande croissante.

Le Comptoir Alimentaire de Sept-Îles souhaite se donner une vocation régionale pour soutenir une redistribution de denrées alimentaires sur toute la Côte-Nord. Le Comptoir deviendrait Moisson Côte-Nord pour ajuster son nom et sa mission à ce qui se fait ailleurs au Québec.

Les comptoirs alimentaires de la région comme Sept-Îles, Uashat mak Mani-utenam et le CAB de Port-Cartier partagent déjà de l’expertise et organisent ensemble la grande guignolée des médias.

La ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation du Canada Marie-Claude Bibeau a annoncé récemment un financement de plus de 9M$ aux banques alimentaires du Québec, en priorisant une organisation par région. Le ministère accorde 80 800$ au Comptoir Alimentaire de Sept-Îles pour ajouter une chambre froide et un congélateur à son nouvel entrepôt. La MRC des Sept-Rivières et la CISSS Côte-Nord contribuent financièrement au projet d’entrepôt régional.

Le président du Comptoir alimentaire Guy Berthe a partagé l’intention de développement de l’organisme avec ses collègues du conseil municipal de Sept-Îles lundi. Les familles sont durement touchées par l’augmentation du coût de plusieurs produits en 2022, constate Guy Berthe. L’implantation de Moisson Côte-Nord va améliorer l’efficacité de l’entraide en aide alimentaire.