Le conservateur Rodrigue Vigneault prend ses premiers engagements

Le lieutenant québécois du Parti conservateur du Canada Richard Martel et son candidat dans Manicouagan Rodrigue Vigneault à Sept-Îles en début de campagne

Le candidat conservateur dans Manicouagan à l’élection du 20 septembre Rodrigue Vigneault a donné sa première conférence de presse de la campagne hier après-midi. Il a pris des engagements sur cinq thèmes, dont la main d’œuvre, les relations avec les Autochtones et le transport.

La relance de l’économie sur des bases solides après la COVID est la priorité du programme conservateur et c’est tant mieux pour la Côte-Nord selon le candidat résident de Sept-Îles. L’immigration fait partie des solutions pour une relance dans le contexte de rareté de main-d’œuvre.

Les dossiers de juridiction fédérale qui font le plus jaser depuis 25 ans touchent les transports routiers, aériens et maritimes. Rodrigue Vigneault les connaît bien. Il s’engage à travailler pour que la 138 devienne une route nationale pour accélérer les investissements dans le prolongement vers Blanc-Sablon et la construction d’un pont à Tadoussac.

Natif de Natashquan, Rodrigue Vigneault se dit sensible à la réalité des Innus de la région. À la suite des révélations des derniers mois sur le traitement réservé aux enfants autochtones, il faut réparer en collaboration avec les communautés, déclare le candidat conservateur de Manicouagan.