Le déclin du saumon dans les rivières de la Côte-Nord se confirme

(Photo: MFFP)

Le saumon sauvage de l’Atlantique a du mal à s’adapter au réchauffement des rivières, au changement des océans et à la pression du développement humain, conclut un rapport sur l’état de santé du saumon publié hier.

Les efforts de conservation comme la remise à l’eau contribuent à stabiliser certaines populations. Par contre, le rapport signale que l’habitat d’eau douce des rivières à saumon de la Côte-Nord, de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent a été dégradé par les barrages et la foresterie industrielle.

Le président de la Fédération du saumon Atlantique Bill Taylor invite le gouvernement et les Premières nations à s’associer pour des projets prioritaires pour que les choses changent.