Le Défi Têtes à prix s’essouffle à Sept-Îles et dans l’Est-du-Québec

La Tête d'affiche Étienne Vallée au Défi Tête à prix Sept-Îles 2019.

Malgré une récolte exceptionnelle de la Tête d’affiche à Sept-Îles Étienne Vallée, le Défi Tête à prix de l’Association du cancer de l’Est-du-Québec (ACEQ) s’essouffle.

Six participants ont récolté des dons, avant de se faire raser à Place de Ville samedi après-midi. Les éditions précédentes à Sept-Îles ont regroupé de 15 à 32 participants.

Cette année, trois villes seulement réalisaient le défi de l’ACEQ, dont Rimouski et Mont-Joli. La récolte des 30 participants de 2019 s’élève à 33 881$, comparativement à près de 78 000$ l’an dernier et 200 000$ en 2015.

À Sept-Îles, l’activité de samedi, a rapporté 5603.85$, dont 2806.50$ par Étienne Vallée dévoué à la cause depuis 9 ans.

Bénévoles et participants à Place de Ville samedi

Bénévole depuis la première édition du Défi Tête à prix à Sept-Îles il y a 10 ans, Yvan Beaulieu est satisfait de la récolte cette année avec seulement six participants. Il croit que le concept de l’ACEQ doit être repensé avec l’abondance d’activités-bénéfices et la forte baisse de participation au défi depuis 2 ans.