Le département d’obstétrique est surchargé à Sept-Îles

L’hôpital régional de Sept-Îles

Des femmes enceintes sur le point de donner naissance dans la région pourraient devoir être transférées vers un autre centre hospitalier en raison d’un fort achalandage à l’hôpital de Sept-Îles.

Contactée par Arsenal Media, Marlène Joseph-Blais, conseillère cadre aux communications et relations médias pour le CISSS de la Côte-Nord confirme que le département d’obstétrique connait actuellement un achalandage plus élevé que la normale.

De plus, certains cas requièrent plus de soins que d’habitude alors que le manque de personnel limite la capacité du département.

« Dans ce contexte, en ce qui concerne les grossesses à risque, il est préférable de déplacer certaines patientes. Une patiente pourrait être transférée à l’extérieur de la région pour que tout se fasse de la façon la plus sécuritaire qui soit » explique madame Joseph-Blais.

Au moment d’écrire ces lignes, une seule femme avait dû être transférée vers un établissement de Québec pour donner naissance.