Le déplacement du contrôle routier n’élimine pas tous les irritants pour les gens de Rivière-au-Tonnerre

La Minganie est encore très mal desservie en téléphonie cellulaire, ce qui compromet la sécurité sur la route 138. (Photo Association protection rivière Sheldrake)

Le déplacement du point de contrôle routier isolant la Minganie réjouit les amateurs de coques et de truites, mais ne fait pas l’unanimité chez les citoyens de Sheldrake/Rivière-au-Tonnerre. Certains préféreraient s’isoler avec Sept-Îles, plutôt qu’avec le Havre.

Le point de contrôle de la Sûreté du Québec qui se trouvait à l’est du pont de Sheldrake est installé depuis hier à la rivière Chaloupe Ouest. La mairesse Lorenza Beaudin y voit un irritant de moins pour ses concitoyens.

Lorenza Beaudin

La mairesse Beaudin reconnaît que plusieurs citoyens de sa municipalité préféreraient une ouverture de la Route jusqu’à Sept-Îles, en plaçant le barrage routier à Magpie. Elle s’attend à une levée du point de contrôle de la Minganie par la Santé publique le 1er juin.

Entrevue avec la mairesse de Rivière-au-Tonnerre Lorenza Beaudin