Le Fonds des Métallos soutient quatre organismes de la Côte-Nord

Le Fonds humanitaire Métallos finance des organismes de Havre-Saint-Pierre, Sept-Îles, Port-Cartier et Fermont.

Le Fonds humanitaire des Métallos finance à même une cotisation spéciale des syndiqués des dons totalisant 10 000$ à quatre organismes de la Côte-Nord, soit la Maison d’aide et d’hébergement de Fermont, le Centre de dépannage du Parc-Ferland à Sept-Îles, la Maison de la famille de Port-Cartier et l’Espoir de Shelna à Havre-Saint-Pierre. 

«Les valeurs de solidarité et d’entraide sont au cœur même de l’action syndicale. Par ces dons, nous tentons de soutenir des actions guidées par ces mêmes valeurs. Les personnes ou les familles qui vivent une situation précaire ont plus que jamais besoin d’un coup de pouce, alors que le coût de la vie augmente à vue d’œil», déclare le coordonnateur des Métallos pour la Côte-Nord, Nicolas Lapierre.  

Le fonds humanitaire du syndicat des Métallos est née en 1985. Il permettra des dons totalisant 49 000$ à une quarantaine d’organismes au Québec cette année.  

«Tous n’ont pas cette chance d’occuper un emploi syndiqué avec un syndicat qui veille sur eux et négocie les meilleures conditions de travail possible. C’est important pour nous de donner au suivant», souligne le directeur québécois du Syndicat des Métallos, l’ancien de Sept-Îles, Dominic Lemieux.