Le gouvernement Legault a oublié les régions, selon Québec Solidaire

Gabriel Nadeau-Dubois et Émilise Lessard-Therrien de Québec Solidaire

Députée en Abitibi et critique de Québec solidaire en matière de développement régional, Émilise Lessard-Therrien estime que la CAQ a carrément oublié les régions ressources comme la Côte-Nord dans son budget. Il ne répond aucunement à la crise du coût de la vie et à la crise climatique, au besoin de logements, de places en CPE et d’un transport aérien adéquat.

«À part pour profiter de leurs ressources naturelles, la CAQ n’a aucun intérêt pour les régions», dénonce la députée QS de Rouyn-Noranda-Témiscamingue. «Elle aime bien nos mines, nos forêts et nos ressources, mais n’est pas prête à investir pour les gens qui y habitent. Il n’y a pas de mesures spécifiques pour nous aider pour la pénurie de main-d’œuvre qui hypothèque notre développement», explique-t-elle.

Pas de logements pour les nouveaux arrivants

Pour Émilise Lessard-Therrien, la crise du logement est catastrophique en région et c’est la première condition pour l’établissement durable de nouveaux arrivants. Même problème pour les places en services de garde. «Combien de familles choisissent de quitter leur nouvelle région d’accueil pour retourner auprès de leur famille faute de service de garde?»


À propos de la pénurie de main-d’œuvre, elle remarque qu’une somme de 80M$ est prévue pour favoriser l’attraction des personnes immigrantes en région répartie pour 5 ans, mais seulement à partir de l’année 2023-2024. «Il n’y a rien de prévu cette année! C’est tellement fâchant! Nos services publics s’écroulent parce qu’il manque de monde, nos entreprises freinent leur développement faute d’employés, nos restaurants et nos commerces sont contraints de réduire leurs heures d’ouverture et on ne prévoit absolument rien pour eux cette année. C’est un signe de plus de l’abandon des régions par ce gouvernement», a martelé Mme Lessard-Therrien

Rien en transport collectif régional

Émilise Lessard-Therrien s’inquiète devant la hausse du prix de l’essence qui affecte particulièrement les gens des régions. En plus, le budget de la CAQ ne prévoit aucun nouveau montant pour développer l’offre en transport collectif régional.

La députée QS de Rouyn-Noranda-Témiscamingue croit que les gens dans les régions veulent jouer leur rôle dans la transition écologique, mais on ne leur offre aucune opportunité pour le faire. «Québec Solidaire propose l’implantation de conseils régionaux de transition énergétique. Il faut rapprocher la lutte du plancher des vaches», pour la députée aussi porte-parole de son parti en matière d’environnement.