Le hockey féminin va continuer de grandir sur la Côte-Nord

La venue de deux clubs professionnels de hockey féminin à Sept-Îles fournit une motivation supplémentaire aux filles du programme les Nord-côtières. (Photo Archives Jean St-Pierre, Macotenerd.com)

Les choses ont bien changé pour les filles passionnées de hockey, depuis que la Septilienne Ann-Sophie Bettez s’est développée en jouant dans des équipes de gars. Aujourd’hui, les joueuses du programme de hockey féminin les Nord-côtières voient qu’une carrière sportive est possible.

Le vice-président responsable du programme de hockey féminin François Tremblay constate que le sport est mieux structuré pour les filles. Le père de famille impliqué depuis 7 ans au développement du hockey féminin sur la Côte-Nord remarque que le bassin de joueuses augmente chaque année et que Hockey Côte-Nord favorise les compétitions entre filles.

Rencontre avec les pros

«Les équipes des Nord-côtières M 11, M 13 et M 15 ont des opportunités de jouer aux Jeux du Québec et au Championnat provincial Coupe Chevrolet.» Les passionnées de hockey peuvent maintenant rêver de devenir professionnelles et salariées, comme Ann-Sophie Bettez et les joueuses de la Force qu’elles ont côtoyé cette fin de semaine, remarque François Tremblay.

La venue de deux clubs professionnels de hockey féminin à Sept-Îles fournit une motivation supplémentaire et montre hors de tout doute que jouer au hockey à temps plein est possible pour une fille qui vient de la Côte-Nord, selon le vice-président du hockey féminin.

Entrevue avec François Tremblay, vice-président hockey féminin Côte-Nord

François Tremblay remarque que la plus grande place qu’occupe le réseau scolaire RSEQ dans le hockey au Québec va aider au développement pour les filles. Rendu au niveau collégial et universitaire, c’est au sein du réseau scolaire que vont se développer les meilleures hockeyeuses, croit-il.

La Côte-Nord sera toujours désavantagée par le petit bassin de joueuses réparti sur un immense territoire, mais la région a trouvé une bonne formule pour que les jeunes s’amusent et se développent en hockey féminin, estime François Tremblay.

Lire aussi : Week-end hockey à Sept-Îles, mais foule décevante pour la Force