Le homard toujours aussi abondant sur la Côte-Nord, mais moins payant en temps de pandémie

La saison de pêche au homard prend fin sur une note positive malgré la pandémie. Crédit photo: moimessouliers.com)

La pêche au homard a pris fin hier (mardi) sur la Côte-Nord. Après l’inquiétant début de saison, le prix versé aux pêcheurs s’est amélioré avec une réorganisation des marchés.

Pour l’entreprise Innue d’Uashat Pêcherie Uapan, c’est finalement une saison correcte qui prend fin, grâce à un taux élevé de capture pendant les neuf semaines de pêche, estime le directeur général Yan Tremblay. Le homard continue sa croissance fulgurante sur la Côte-Nord depuis 5 ans, constatent autant les scientifiques que les pêcheurs.

Pêcherie Uapan a vendu toute sa production à l’usine UMEK de Sept-Îles qui a réorganisé son réseau de distribution vers les épiceries avant la réouverture des restaurants. La saison a commencé avec un prix de 3$ la livre pour les homardiers de la Côte-Nord, mais il a plus que doublé au cours de la saison, grâce à une bonne réaction des consommateurs québécois.

Selon le directeur de Pêcherie Uapan Yan Tremblay, l’industrie complète une saison avec une rentabilité réduite, mais acceptable dans le contexte de la pandémie.