Le jardin Bois-Joli nous montre ses grandes beautés

Inauguration à l'entrée principale du Jardin communautaire du ruisseau Bois-Joli.

Le jardin communautaire le plus nordique au Québec inaugure ses dernières nouveautés ce soir. Le public est convié à 18h30 au Jardin Bois-Joli du secteur Ferland de Sept-Îles pour voir ou revoir la surprenante diversité de la collection de plantes et de fleurs d’une organisation qui a le vent dans les voiles.

Principalement financé par la Ville de Sept-Îles, le jardin compte sur une équipe compétente qui a su relever le calibre des aménagements paysagers au fil des ans. Une récente subvention a permis d’améliorer les sentiers autour des différentes platebandes du vaste site.

La mise à niveau des installations au Jardin communautaire Bois-Joli permet plus facilement l’accès avec poussette ou en fauteuil roulant. Le jardinier en chef Pierre Drouin est fier de la diversité des végétaux, de la qualité et l’accessibilité des sentiers.

La directrice Marie-Ève Desrosiers constate que l’œuvre de la fondation Sœur Ginette Simard reste un joyau collectif pour la population de la ville de Sept-Îles, en continuant de compter sur de dévoués bénévoles, comme Yannick Desroches qui s’implique dans ce projet collectif. Des chapiteaux ont été installés pour l’inauguration ce mercredi soir, à l’entrée principale près de l’école du secteur Ferland.

Entrevue avec la directrice générale Marie-Ève Desrosiers et le jardinier en chef Pierre Drouin du Jardin du ruisseau Bois-Joli