Le maire Beaupré fait le point sur les chantiers en cours et en projet à Sept-Îles

L’Hôtel de Ville de Sept-Îles

Alors que le budget pour l’année 2023 est actuellement en négociation, de nombreux chantiers et projets vont de l’avant à Sept-Îles. Mais avec l’inflation notamment des coûts de la construction, faudra-t-il faire des choix ? Le maire Beaupré nous répond.

Les conseillers ont voté lundi soir un amendement du règlement d’emprunt pour augmenter le budget du chantier des nouveaux locaux de la SPCA Côte-Nord.

Initialement estimés à 5M$, les travaux coûteront 440 000$ de plus à la Ville de Sept-Îles en raison de surprises découvertes par l’entrepreneur après le début des travaux. La découverte de moisissures au sous-sol fait partie des ennuis qui causent cette augmentation de budget

Ces imprévus pourraient causer un petit retard de livraison, explique le maire Steeve Beaupré, mais il ne devrait pas excéder quelques semaines. Les nouveaux locaux de la SPCA Côte-Nord seront situés dans l’ancien bâtiment du club de golf de Sept-Îles sur le boulevard des Montagnais. 

Les terrains de Pickleball

Il a également été question de la création de terrains de Pickleball au Parc Bruno-Pauletto lors de la séance du conseil du 24 octobre. Le conseil municipal a autorisé un emprunt temporaire à hauteur de 1,9 M $ pour en permettre la réalisation. 

Le gros du chantier est prévu pour l’été 2023 mais des premiers travaux d’excavation auront lieu dès cette année a assuré le directeur général de la Ville, Patrick Gwilliam. 

Des choix à faire ? 

D’autres gros chantiers seront dans les plans mais tout ne pourra pas être réalisé affirme le maire. « Il faut demeurer réaliste », concède le premier magistrat.

Parmi ces chantiers en suspens, la nouvelle aréna de Sept-Îles. Même si elle est budgétée, c’est l’appel d’offres qui décidera de son avenir à court terme. 

Il est cependant trop tôt pour dire quel chantier devra être privilégié si un choix doit se faire, explique le maire.

Lire aussi – La Ville de Sept-Îles augmentera les taxes en 2023, «raisonnablement» espère le maire