Le maire de l’Île-d’Anticosti John Pineault accusé pour manquement au code d’éthique

La Commission municipale du Québec aurait reçu des renseignements permettant d’accuser le maire de l’Île-d’Anticosti John Pineault pour manquement au code d’éthique.

Il aurait été accusé d’avoir fait des voyages de pêche avec sa conjointe aux frais de la SÉPAQ qui possède des installations sur l’île.

Le maire d’Anticosti est aussi accusé d’avoir facturé des frais d’hébergement de 390,32 $ sur la carte de crédit de la Municipalité lors d’un voyage personnel en février 2020.

Monsieur John Pineault aurait également octroyé un contrat à un entrepreneur local sans effectuer d’appel d’offres.

Selon Radio-Canada, le maire nie toutes les accusations en expliquant qu’il trouve cela suspicieux que cette affaire apparaît juste avant les élections municipales.

Il se défendra devant la commission avec un avocat et se présentera pour un 3e mandat comme maire aux élections municipales, qui approchent à grands pas.