Le maire Steeve Beaupré rencontre tous les candidats, mais reste membre de la CAQ tout en la critiquant

Le maire Steeve Beaupré a jasé de politique provinciale avec le présidente de l’Union des municipalités du Québec et maire de Gaspé Daniel Côté à Sept-Îles la semaine dernière.

Le maire de Sept-Îles Steeve Beaupré ne cache pas qu’il est membre de la CAQ et que la candidate Kateri C. Jourdain est son amie. Il conserve des déceptions dans plusieurs dossiers qu’il discutera avec tous les candidats. L’Assemblée des MRC de la Côte-Nord, elle, restera neutre dans la campagne électorale québécoise puisque le maire de Baie-Comeau est candidat. Cela n’empêchera pas le milieu municipal d’en profiter pour exprimer ses attentes pour le prochain gouvernement.

Le maire Beaupré avait menacé de déchirer sa carte d’adhésion au parti de François Legault en mars devant le peu d’investissements de Québec sur le boulevard Laure. Sept-Îles attend depuis des années le départ du chantier de réfection de la route 138 qui traverse la ville. Le maire veut profiter de la campagne électorale pour faire évoluer ce dossier qui entraînera des investissements majeurs et un vaste chantier sur plusieurs années entre le parc Ferland et les Plages.

L’autre dossier prioritaire que Steeve Beaupré veut discuter avec les six personnes qui souhaitent devenir député de Duplessis, concerne les infrastructures sportives à Sept-Îles. Il a déjà rencontré les ministres responsables des sports et de la Côte-Nord, Isabelle Charest et Jonatan Julien, à ce sujet. Le maire de Sept-Îles croyait avoir une entente avec les deux ministres du gouvernement de la CAQ. Steeve Beaupré digère encore très mal le refus de Québec de financer un complexe multisport et le report du projet de construction d’un pavillon sportif au Cégep de Sept-Îles.

L’UMQ en campagne

De passage à Sept-Îles et Fermont la semaine dernière, le président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de Gaspé, Daniel Côté, a discuté avec les élus des priorités politiques régionales en prévision des élections québécoises du 3 octobre. Quatre grands thèmes ont été abordés: la fiscalité; le logement; les infrastructures et le développement régional.

«La campagne électorale est un moment charnière pour le milieu municipal et ce sera l’occasion de montrer aux partis politiques que les villes ont des attentes précises envers le gouvernement qui sera élu. On doit s’unir, se concerter et collaborer pour parler d’une seule voix et pour mettre de l’avant les priorités de toutes les régions du Québec. C’est pour cette raison que je réalise cette tournée», a déclaré Daniel Côté à Sept-Îles le 25 août.