Le mieux-être des familles dans les communautés, la priorité des chefs innus

Jean-Charles Pietacho (Photo : Facebook)

Les chefs autochtones étaient réunis à Montréal hier afin d’établir une stratégie pour la prise en charge de la protection des enfants dans les communautés. Sur la Côte-Nord, la démarche est bien amorcée et elle est devenue une priorité pour tous les élus innus.

L’exercice des compétences des Innus auprès des familles innues est applicable autant dans une petite communauté comme Ekuanitshit que dans une plus populeuse comme Uashat mak Maliotenam. Selon le chef Jean-Charles Piétacho, il devient essentiel de donner aux conseils de bande les moyens de remplacer la DPJ des Blancs.

Jean-Charles Piétacho chef Ekuanitshit

Les Premières nations affirment leur autorité concernant le mieux-être des familles. Le gouvernement du Canada reconnaît les compétences des Premières nations avec la Loi 92. Par contre, le gouvernement du Québec conteste ce projet de loi, ce qui choque les chefs de la Côte-Nord, dont Jean-Charles Piétacho.