Le milieu des affaires va encore faire sa part à la Guignolée du Comptoir alimentaire de Sept-Îles

Le Comptoir Alimentaire de Sept-Îles répond à un nombre record de demandes..

La prochaine Guignolée du CASI est plus importante que jamais après une année de forte inflation qui a déséquilibré le budget de plusieurs familles à Sept-Îles. Responsable de solliciter les gens d’affaires pour le Comptoir Alimentaire, Dale Vaillancourt redouble d’effort cette année avec l’objectif de garnir 450 paniers de Noël.

Ça fourmille d’activités ce jeudi au Comptoir de la rue Comeau, à une semaine de la grande Guignolée des médias, principale levée de fonds annuelle de la banque alimentaire de Sept-Îles. Le CASI s’attend à un record de demandes d’entraide.

«L’épicerie, l’essence… tout coute plus cher! On a vraiment plus de demandes cette année. Juste au moins de novembre, nous venons de répondre à deux fois plus de familles que l’an dernier. Ça court dans tous les sens au Comptoir aujourd’hui», témoigne Dale Vaillancourt.

Entrevue avec Dale Vaillancourt Comptoir Alimentaire de Sept-Îles

Conscients des besoins à Sept-Îles, les gens d’affaires apportent une contribution exemplaire chaque année. Dale Vaillancourt a commencé à contacter son monde et invite les autres à se manifester. Elle profite de la Guignolée pour régler plusieurs partenariats entre le Comptoir et des entreprises locales, couvrant toute l’année à venir.