Le Parti libéral du Québec dénonce les files d’attente à la traverse entre Baie-Ste-Catherine et Tadoussac

Photo Benjamin Ducornait - Macotenord.com

Le Parti libéral du Québec demande de l’avancement dans le dossier du pont à Tadoussac, tandis que le temps d’attente est particulièrement élevé en ce moment pour traverser la rivière Saguenay. 

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports et de mobilité durable, André A. Morin affirme que ce temps d’attente n’est pas « digne d’un réseau routier moderne » et qu’« il est urgent que la CAQ, et plus particulièrement la ministre des Transports, écoute la voix des régions ».

André A. Morin – Photo courtoisie

« La seule solution logique qui s’impose est un pont pour relier les deux rives » réaffirme le Parti libéral du Québec.

La seule solution logique qui s’impose est un pont pour relier les deux rives. Malgré la mise sur pied d’un bureau de projet, la CAQ repousse toujours le dévoilement des études. Ça commence drôlement à ressembler au projet de troisième lien, c’est-à-dire qu’il n’y a jamais eu de réelle intention de réaliser le projet. Les citoyens ne croient tout simplement plus la CAQ.

Extrait de la déclaration d’André A. Morin

M. Morin rappelle que le PLQ avait pris l’engagement de réaliser le projet lors de ses précédentes campagnes électorales.