Le point sur les pannes de COGECO et d’Hydro-Québec

Image : Hydro-Québec

De nombreux Nord-Côtiers doivent s’armer de patience alors que l’électricité et les télécommunications ne sont toujours pas de retour deux jours après le passage de la tempête.

D’abord en ce qui concerne les pannes électriques, ce sont toujours 8 600 foyers qui sont privés de service en date de 16h ce lundi.

Les équipes d’Hydro-Québec ont fait beaucoup de progrès au cours des derniers jours, mais la société d’État rappelle que l’ampleur de la tâche est colossale. Des équipes de l’extérieur de la région sont d’ailleurs en route afin de venir en renfort aux équipes locales qui travaillent d’arrache-pied sur le terrain.

Néanmoins, il n’est pas possible pour l’heure de fournir une heure de rétablissement précise, plusieurs citoyens doivent se préparer à manquer d’électricité pour encore 24 à 48 heures.

La grande majorité des pannes toujours répertoriées sur la Côte-Nord se trouve dans la MRC de Sept-Rivières et touchent Sept-Îles.

DE L’HÉBERGEMENT DISPONIBLE À SEPT-ÎLES

Rappelons que le Centre socio-récréatif restera ouvert 24 heures sur 24, et ce, jusqu’au 27 décembre selon le besoin.

Les personnes qui en ont besoin peuvent s’y réfugier pour rester au chaud et en sécurité.

Pour un peu de confort, les personnes sont invitées à apporter couverture et oreiller, nourriture, lampe de poche et gourde ou bouteille d’eau. Grâce à la générosité de marchands locaux, des repas chauds sont disponibles sur place.

DE L’HÉBERGEMENT DISPONIBLE AUSSI À PORT-CARTIER

Un centre d’accueil et d’hébergement des sinistrés est en place au CREC et un centre d’accueil est actuellement en préparation pour le secteur de Rivière-Pentecôte dans le local de l’âge d’or.

Les citoyens de Port-Cartier qui ont besoin d’information peuvent joindre une ligne dédiée par la municipalité au (418) 766-6633.

Du côté de Uashat mak Mani-utenam, les salles Naneu et Teueikan sont ouvertes pour accueillir les personnes touchées par les pannes, de la nourriture est servie sur place. 

LIMITATION DE LA CONSOMMATION D’EAU POTABLE

Les autorités de Port-Cartier demandent à la population de limiter leur consommation d’eau. La Ville mentionne avoir constaté une augmentation importante du niveau de consommation d’eau potable ce qui empêche de maintenir la réserve à un niveau adéquat.

LES SERVICES DE COGECO AFFECTÉS PAR LA PANNE

Les clients de COGECO sont également affectés par une panne des services de télécommunication depuis maintenant plus de 24 heures à Sept-Îles.

Selon l’entreprise, le lien de transport de communications entre Baie-Comeau et Sept-Îles est non fonctionnel en raison de pannes d’électricité alimentant deux sites pivots.

Plusieurs poteaux seraient à remplacer pour rétablir le service toujours selon l’entreprise ce qui fait en sorte qu’on ignore quand les services téléphoniques et internet seront rétablis.

ATTENTION AU MONOXYDE DE CARBONE

Les autorités de santé publique rappellent d’être vigilants avec les appareils à combustion à l’intérieur des résidences. Près d’une vingtaine d’intoxications au monoxyde de carbone ont été rapportées jusqu’à présent.

Le CISSS rappel que le monoxyde de carbone est un gaz très toxique que l’on ne peut ni voir, ni sentir. Il peut être produit lorsque tout type de combustible (ex. : bois, produits pétroliers) est brûlé.  Le monoxyde de carbone provient souvent d’un appareil de chauffage (poêle, foyer) du domicile ou d’un chalet. Seul un avertisseur de monoxyde de carbone peut détecter la présence de ce gaz et vous la signaler.

Voici des consignes importantes :

  • N’utilisez pas d’appareils à combustion pour la cuisson ou encore pour l’éclairage (ex. : matériel de camping) à l’intérieur de la résidence.
  • N’utilisez pas de génératrice à l’intérieur d’un domicile ou dans tout autre endroit fermé (ex. : garage) pour vous alimenter en électricité.
  • N’installez pas une génératrice à l’extérieur près d’une fenêtre.
  • Rejoignez une famille ou un proche dont la résidence est raccordée au réseau électrique.
  • Au besoin, rendez-vous dans un centre d’hébergement mis en place par votre municipalité afin d’éviter une hypothermie.