Le Port de Sept-Îles anticipe déjà un record des expéditions pour 2020

Le quai multiusager du Port de Sept-Îles à Pointe-Noire

Les perspectives sont excellentes au Port de Sept-Îles pour les deux prochaines années. L’arrivée du minerai de Tacora, qui a redémarré la production à la Mine Scully, s’ajoutera bientôt à la production d’Alouette, Champion Iron, Rio Tinto IOC et Tata Steel.

Le rapport annuel du Port confirme une croissance de l’économie de Sept-Îles, avec une hausse significative des transbordements de fer depuis la mise en opération du quai multiusager à Pointe-Noire.

Le Président et directeur général du Port de Sept-Îles, Pierre Gagnon, prévoit un retour aux belles années de l’industrie du fer. 2020 s’annonce déjà une année record.

Pierre Gagnon, président et directeur général Port de Sept-Îles

En accueillant des minéraliers plus gros, le Port de Sept-Îles exporte plus de minerai, avec moins de bateaux.

Le Pdg garde espoir de finaliser en 2019 le financement, avec une contribution du gouvernement fédéral pour réparer le terminal Pointe-aux-Basques fermé en 2018.