Le Port de Sept-Îles aura l’écoute du gouvernement aussi pour la construction d’un pavillon touristique de signature innue

Le PDG du Port de Sept-Îles Pierre D Gagnon entouré de Yves Montigny (député de René-Lévesque) Kateri Champagne Jourdain (ministre de l’Emploi) Geneviève Guilbault (ministre des Transports) et Denis Miousse (maire de Sept-Îles) lors d’une conférence de presse au Musée Shaputuan à Uashat. (Photo Jean St-Pierre, Macotenord.com)

Après la confirmation du financement des travaux de 30M$ au terminal Mgr-Blanche dévoilés cette semaine, le Port de Sept-Îles s’attaquera à la promotion de son projet de construction d’un pavillon d’accueil pour les touristes près du quai des croisières. La dynamique administration portuaire aura l’écoute du gouvernement du Québec, ont laissé entendre les ministres Geneviève Guilbault et Kateri Jourdain.

Le PDG du Port de Sept-Îles Pierre D Gagnon annonce que ce prochain grand projet de développement aura une signature innue. La culture ’autochtone est le produit d’appel de l’escale de Destination Sept-Îles Nakauinanu.

«Les plans et devis sont prêts pour aller de l’avant avec la ville et le conseil des Innus, indique M. Gagnon. Nous sommes la seule escale du Saint-Laurent qui n’a pas de pavillon permanent en fonctionnait avec un chapiteau.»

Pour janvier 2025

Le Port de Sept-Îles misera pour cette infrastructure sur une signature distinctive avec la culture innue au premier plan pour la clientèle internationale. Le PDG souhaite des confirmations au printemps prochain pour compléter une nouvelle construction pour janvier 2025 lors de la venue pour la première fois en hiver à Sept-Îles et dans le Saint-Laurent d’un bateau de croisière internationale.

Entrevue avec Pierre D. Gagnon, président et directeur général du Port de Sept-Îles

L’administration portuaire fêtera à partir de mai 2024 son 25e anniversaire de gouvernance par des gens d’ici. Elle confirmera une série d’initiatives, dont le projet de remplacement de l’ancienne Cage au Sport sur la rue Arnaud, qui appartient au Port de Sept-Îles.

La récente consultation numérique sur le thème «Ré Imaginez, le cœur de Sept-Îles» a permis de recueillir plus de 6800 visiteurs. Une soixante de suggestions citoyennes sont à l’étude. «Il y a une richesse d’information qui a été ramassée. Elle viendra orienter nos décisions pour la cohabitation harmonieuse du bord de la mer avec les infrastructures du Port», commente Pierre Gagnon.

Lire aussi : La ministre Guilbault annonce 10 M$ pour que le port de Sept-Îles s’adapte aux changements climatiques