Le Port de Sept-Îles désigne un quai pour les énergies vertes du futur

Le secteur Pointe-Noire est appelé à joindre la vague de la transition énergétique.

Le Port de Sept-Îles embarque dans la vague de la transition énergétique en désignant tout de suite une section du quai de Pointe-Noire pour l’arrivée de nouvelles énergies vertes. L’hydrogène figure dans les plans, mais aussi d’autres sources de remplacement des carburants fossiles.

Le PDG du port et l’équipe de gouvernance envoient déjà un message clair aux industries. Le quai 31 de Pointe-Noire a une vocation maintenant réservée aux navires alimentés par de nouvelles énergies, mais aussi pour aider l’implantation de nouvelles installations dans la perspective d’une transition énergétique.

Rappelons que la corporation Développement Économique Sept-Îles et des partenaires privées évaluent le potentiel pour l’opération d’une usine d’hydrogène vert à base d’eau douce à Pointe-Noire. Elle fournira une énergie complémentaire à l’hydroélectricité abondante sur la Côte-Nord et pourrait favoriser l’implantation d’une aciérie pour transformer à Sept-Îles le fer du Labrador.