Le PQ n’est pas doux concernant les billets d’avion à 500$ aller-retour

Le Parti Québécois n’est pas doux concernant la nouvelle annonce de la CAQ des billets d’avion aller-retour à 500$. Lorraine Richard, députée de Duplessis pour le Parti Québécois, est convaincue que ce programme de la CAQ ne réglera rien à long terme.

« C’est un show de boucane, je suis extrêmement déçu (…) après deux ans, arriver avec le 500$, annoncer ce chiffre magique qui plaît à certain, ce n’est pas le besoin des régions qui a été pris en compte, surtout pas le transport aérien qui est vital pour les gens qui ont à se déplacer, pour le travail, la formation et surtout, pour recevoir des soins médicaux. Le diable est dans les détails, quand on regarde, ce ne sera pas 500$ tout le temps. Est-ce que ce sera deux, trois voyages par année? On ne le sait pas encore. », explique Lorraine Richard.

Selon elle, le ministre Bonnardel a fait une annonce sans présenter tous les détails. C’est pourquoi il a du revenir plusieurs fois devant les médias pour tenter d’expliquer plus clairement son programme. Madame Richard décrit que des compagnies aériennes sont inondées d’appels et qu’elles n’ont pas les réponses pour éclairer les gens concernant les billets d’avion à 500$ aller-retour. Preuve que la CAQ n’a pas su présenter un projet clair à 100% selon la députée.

Elle réitère que c’est une annonce électoraliste qui ne réglera pas le problème de la faible fréquence des vols entre la Côte-Nord et les grands centres et que les investissements de 261 millions de dollars sur cinq ans sont des sommes payées par les contribuables pour des grosses compagnies aériennes.

Entrevue avec Lorraine Richard, députée de Duplessis pour le Parti Québécois.