Le premier inventaire complet confirme que le caribou forestier décline en Côte-Nord

La viande de la chasse de 300 caribous sera offerte aux aînés ou servie lors de cérémonies traditionnelles. (photo MFFP)

Le ministère des Forêts, Faune et Parcs a publié vendredi les résultats de ses plus récents inventaires aériens relatifs aux populations de caribous de la Gaspésie, de Charlevoix et de la Côte-Nord entre les rivières Manicouagan et Moisie. Sur ce territoire, les biologistes estiment qu’il y avait entre 556 et 930 caribous entre le 23 février et le 16 mars 2021. La tendance démographique est en déclin.

L’inventaire aérien en Moyenne Côte-Nord a identifié 58 groupes de une à 77 bêtes. Il s’agit du premier inventaire complet entre les rivières Moisie et Mancouagan, en incluant pour la première fois un survol de la partie au sud-est de Caniapiscau.

Les indicateurs biologiques sur ce vaste territoire en fonction des données depuis 2018 montre un taux de survie des adultes en baisse de 78% à 60% sur 3 ans. Le rapport 2021 conclut qu’il n’y a pas suffisamment de naissance (24,8 faons par 100 femelles) pour remplacer les morts chez les adultes.

La situation est tout de même moins critique sur la Côte-Nord. Le Ministère est obligé d’appliquer des mesures exceptionnelles, dont la construction d’enclos de protection et le contrôle des prédateurs pour les populations isolées de Charlevoix, de la Gaspésie et de Val-d’Or. Les inventaires publiés vendredi mentionnent moins de 36 caribous pour deux secteurs en Gaspésie et 17 caribous au total dans Charlevoix.