Le premier pôle universitaire autochtone du Québec va voir le jour

Photo courtoisie - CEPN

Le Conseil en Éducation des Premières Nations (CEPN) et l’Université Laval ont signé une entente, ce lundi 12 décembre, qui vise à développer un pôle universitaire autochtone, le premier au Québec. 

Le CEPN compte développer un projet qui reflète la vision par et pour les Premières Nations qui sera approuvé par les leaders autochtones, ainsi que par le ministère de l’Enseignement supérieur.

Ce pôle aura une gouvernance majoritairement autochtone. Il se donnerapour mandat de répondre aux besoins en formation et en recherche des Premiers Peuples. 

Il y aura aussi un objectif important accordé à la reconnaissance des savoirs pour que le modèle d’enseignement universitaire soit propre aux Premières Nations. 

Ce pôle sera implanté à l’Université Laval. Le directeur général du Conseil en éducation des Premières Nations, Denis Gros-Louis, se réjouit de pouvoir prendre en charge la formation universitaire des Premières Nations « Nous sommes confiants que ce plan d’affaires répondra aux besoins réels de formation des communautés tout en mobilisant et en optimisant le plein potentiel des gens des Premières Nations ».

L’objectif stratégique du CEPN est d’augmenter la réussite éducative des étudiantes et étudiants pour aider les communautés à faire face aux différents enjeux socio-économiques.