Le premier terminal de GNL de la Côte-Nord sera construit à l’aluminerie Alouette

Le ministre de l'Énergie, des Ressources naturelles et ministre responsable de la Côte-Nord Jonatan Julien

Le ministre Jonatan Julien a confirmé ce matin que le premier terminal en gaz naturel liquéfié (GNL) de la Côte-Nord sera implanté par Alouette à Pointe-Noire, Sept-Îles. Québec contribue avec 15,7M$ et près de 5M$ à Énergir pour la logistique de la desserte.

Le gouvernement fédéral fournit 7,8M$ pour ce projet majeur. Pour Alouette, il s’agit de passer du mazout lourd au GNL tout le long de l’année 2021.

«Il s’agit d’un projet signification attendu depuis longtemps chez Aluminerie Alouette, qui sera bénéfique pour toute la population», déclare le président et chef de direction Michel Huot. Alouette réduira de 30% l’émission de gaz à effet de serre du secteur de la production d’anode.

La Société Énergir obtient une subvention de 4,5M$ pour toute la logistique de l’implantation du GNL sur la Côte-Nord. Le gouvernement a confirmé en 2018 son programme pour la desserte de la Côte-Nord en gaz naturel liquéfié et active ainsi la première étape.

Lors d’un point de presse sur Zoom, le ministre de l’Énergie, des Ressources naturelles et responsable de la Côte-Nord Jonatan Julien  affiché sa fierté de réaliser un projet structurant pour l’économie et rassurant pour l’environnement.

La Côte-Nord est la seule région du Québec qui n’est pas desservie en GNL.