Le président du Camp de pêche de la rivière Moisie adresse des excuses au Chef et aux Innus

(Photo: Saumon Québec)

Les propriétaires du Camp de pêche de la rivière Moisie (ancien Camp Adams), déplorent l’incident survenu hier à proximité de leurs installations, hier. Le président, Gordon Gund, a publié cette nuit une lettre d’excuse s’adressant à l’ensemble de la communauté innue.

Il précise que Daniel Girard ne sera plus invité ni bienvenu. L’accès à la propriété du camp et l’accès à la pêche lui seront interdits pour toujours, écrit-il. Le président Gordon Gund qualifie les propos de Daniel Girard d’inacceptables.

Lire aussi: ITUM dénonce le ton et les propos irrespectueux de l’ancien président de l’APRM Daniel Girard

«Le Camp regrette profondément cet incident qui ne reflète en aucune façon les opinions et les valeurs que nous portons. Le CPRM reconnaît la présence millénaire des Ancêtres des Innus de Uashat mak Mani-utenam sur la rivière Mishta Shipu», écrit le président Gordon Gund.

La lettre sera envoyée au Chef, Mike McKenzie. Le camp de pêche de la rivière Moisie a toujours privilégié une cohabitation harmonieuse avec la communauté innue, précise le communiqué de presse expédié à Minuit 30.

Le camp de pêche est une propriété privée depuis plus de 100 ans. Il a souvent été au cœur de conflit sur les droits de pêche du saumon. Le Camp de pêche de la rivière Moisie fournit du travail à une cinquantaine de personnes, dont plusieurs Innus sur une base saisonnière, précise le communiqué. L’entreprise génère des retombées économiques de plus d’un million de dollars annuellement dans la région, ajoute-t-on.