Le prix du fer de la Côte-Nord en hausse grâce à un conflit politique Chine-Australie

Le minerai de fer chargé à Sept-Îles gagne de la valeur à la suite d'une déclaration du président de l'Australie.

Une déclaration du président d’Australie accusant la Chine d’être à l’origine de la pandémie de coronavirus entraîne une hausse de la valeur du fer du Québec et du Labrador, qui transite par Sept-Îles et Port-Cartier.

Par exemple, les actions de Champion Iron qui opère la mine du lac Bloom à Fermont, ont bondi de 25% ce matin à la Bourse de Londres. La Chine a des besoins record en minerai de fer et menace de boycotter l’Australie. Selon l’expert en Mines et Métaux de Desjardins Ressources Naturelles Steeve Chapados, ce conflit politique entre le plus gros producteur et le plus gros importateur de fer favorise l’émergence de projet dans la fosse du Labrador.

La Chine prévoyait acheter pour 63 milliards de dollars de fer en Australie en raison de stockage au plus bas depuis 2016. Le prix du fer a augmenté de 6% sur les marchés mondiaux ce matin. Les actions des quatre plus grands producteurs de fer, dont Rio Tinto, sont en hausse.

Entrevue avec Steeve Chapados expert en Mines et Métaux Desjardins Ressources Naturelles