Le projet de résidence autochtone près du Cégep cumule beaucoup plus d’appuis que de refus

Le Regroupement des Centres Amitié vise une mise en chantier en 2021 et une ouverture en 2022 d’une résidence étudiante pour Autochtones près du Cégep à Sept-Îles. La directrice calcule que le projet génère bien plus de pour que de contre.

Tanya Sirois fait le pari que les questions souvent pertinentes et les quelques propos racistes entendus notamment lors d’une rencontre citoyenne dans le quartier Sainte-Famille permettront en fin de compte de déconstruire les préjugés.

Tanya Sirois, directrice Regroupement des Centres Amitié Autochtone du Québec

La directrice du Centre Amitié Autochtone de Sept-Îles Joyce Grégoire a réalisé récemment un baccalauréat en situation de monoparentalité au Pavillon Alouette de Sept-Îles. Pour elle, le projet de résidence autochtone est essentiel.

Joyce Grégoire directrice du Centre Amitié Autochtone de Sept-Îles

La résidence de 30 logements projetée près du Cégep de Sept-Îles répondra à une clientèle en pleine croissance dans les services universitaires par l’UQÀC à Sept-Îles et au collège

Entrevue avec Tanya Sirois du Regroupement et Joyce Grégoire du Centre Amitié Autochtone de Sept-Îles