Le secteur communautaire annule des activités, mais maintient l’essentiel

Le Comptoir Alimentaire de Sept-Îles modifie ses horaires mais maintient ses services aux familles.

La liste des événements qui n’auront pas lieu sur la Côte-Nord s’allonge. Même le Déjeuner de Transit Sept-Îles qui devait s’effectuer dans plusieurs restaurants n’aura pas lieu. Par contre les organismes du secteur communautaire, maintiennent les services essentiels comme l’aide alimentaire aux familles

Si plusieurs organisations limitent leurs activités, d’autres comme le Comptoir Alimentaire de Sept-Îles planifient de nouvelles façons de faire pour assurer des services essentiels aux familles. La directrice du Comptoir alimentaire, Guylaine Caron précise que les usagers recevront des denrées trois jours semaine. Elle assure que toutes les demandes d’entraide seront répondues. Les popotes roulantes de Sept-Îles et Port-Cartier continuent la livraison de repas à des aînés.

Les associations de loisir, clubs sportifs, groupes communautaires et organismes culturelles sont obligés de revoir leur planification de services et leur calendrier d’activités. La directive du gouvernement du Québec interdit les rassemblements de 250 personnes et plus et recommande même d’éviter de se regrouper plus de 50 personnes en un même lieu.

Transit Sept-Îles a jugé sage de suivre le mouvement de prévention qui se met en place au Québec. L’organisme invite les citoyens à réaliser des dons dans le cadre de sa campagne de socio financement sur sa page Facebook.