Le Septilien Serge Laforge s’en va au championnat du monde Ironman 2022 dans le désert de St George

Serge Laforge s'entraîne six jours par semaine en préparation de sa participation au Championnat du monde

Âgé de 49 ans, l’ancien judoka natif de Sept-Îles, Serge Laforge est fier d’avoir réussi à se qualifier pour une première participation au Championnat du monde Ironman 70.3. Il s’entraîne depuis plusieurs années en vélo, en natation et à la course à pied. Il se rend aux États-Unis dans quelques jours pour sa sixième compétition du genre cette année.

Serge Laforge devait se rendre au Mondial 2020 en Nouvelle-Zélande qui a été annulé par la COVID. Celui qui a déjà couru un Ironman complet en 9h33, envisage le demi Ironman de St George Utah comme l’opportunité de se dépasser, mais aussi de s’amuser et de profiter du voyage.

Il se rendra sur place dimanche pour se familiariser au climat avant la compétition du 28 octobre, qui regroupe des triathlètes de partout dans le monde. Déjà heureux de sa qualification à ce Championnat du monde Ironman 70.3, le Septilien Serge Laforge ne se met pas trop de pression.

Entrevue: Serge Laforge, athlète natif de Sept-Îles

Le parcourt de St George est montagneux. Serge Laforge s’attend à compléter la compétition de 1,9 km de natation, 90 km en vélo et 21,1 km à la course à pied en environ 4h30 sous la chaleur.

Serge Laforge