Le tronçon «en piteux état» du Chemin du lac Daigle sera refait en urgence cet été

Une signalisation lumineuse avertit du danger sur le Chemin du lac Daigle. (photo Daniel Potvin)

La Ville de Sept-Îles voit au rapiéçage de la partie du Chemin du Lac Daigle sur son territoire. Saccagé par une forte hausse du camionnage, le pavage est devenu dangereux, au point de devancer des travaux prévus en 2023.

 Le conseil municipal réuni lundi, a accordé un contrat de 387 000$ à Pavage Béton TC pour du resurfaçage de la fin de la rue Holliday jusqu’au Belvédère du Chemin du lac Daigle. Le maire Steeve Beaupré a expliqué que lorsque la sécurité est à ce point compromise, il ne faut pas hésiter. Le directeur général Patrick Gwilliam qualifie de piteux état le Chemin qui mène à des résidences permanentes et des chalets.

Le camionnage est particulièrement intense sur la rue Holliday et le Chemin du lac Daigle entre les installations d’Équipements Nordique jusqu’aux routes qui mènent à une carrière et un site de dépôt et d’étang aérés de la Ville de Sept-Îles.

Un Chemin «en piteux état et dangereux», avouent les autorités de la Ville de Sept-Îles (Photo: Daniel Potvin)

La MRC de Sept-Rivières a entretenu la balance du Chemin du lac Daigle, qui est situé sur un territoire non organisé, à l’extérieur des limites de la Ville de Sept-Îles.