Le vandalisme à répétition agace le maire de Sept-Îles

Le Parc des Générations au coût de 3 millions de dollars été pensé pour compenser la perte d’un voisinage résidentiel dévisagé par le déménagement de maisons en raison de l’affaissement du sol près de l’école Jean-du-Nord (Photo Benjamin Ducornait - Macotenord.com)

Le maire de Sept-Îles, Steeve Beaupré, a dénoncé lors de la séance publique du conseil municipal lundi 12 juin les actes de vandalisme qui sont signalés dans plusieurs lieux publics de la municipalité.

Le parc des générations dans le secteur Sainte-Famille a une fois de plus été le théâtre de vandalisme, selon ce que rapporte le premier magistrat de la Ville. L’été dernier, son inauguration avait dû être retardée à cause de méfaits du même type.

Le système d’éclairage de la fontaine du Vieux-Quai a également été volé au cours des derniers mois lors d’une intrusion dans le garage municipal alors qu’il était stocké pour l’hiver.

Ce sont autant d’événements fâcheux que M Beaupré regrette. Le maire rappelle que toutes ces infrastructures sont construites et entretenus avec l’argent des citoyens et que les réparations entraînent des coûts supplémentaires.

« Encore une fois ce sont les citoyens de la ville de Sept-Îles qui écopent » – Steeve Beaupré.

Même problème au cinéma de Sept-Îles

Le Ciné-Centre dénonce du même type des flâneries en arrière de son bâtiment. Sur sa page Facebook, le cinéma a publié ce mardi un message de prévention indiquant que la SQ est avisée d’itinérance, de consommation d’alcool et de drogue en arrière du bâtiment.

Des méfaits auraient également été commis dans le secteur selon ce qu’on peut lire sur le média social.

La direction du cinéma comme la municipalité rappellent l’importance de dénoncer ce genre de situation si vous les constater en contactant les services de police.