L’eau haute en rivière affecte la pêche au saumon

L’eau est demeurée exceptionnellement haute cet été dans plusieurs rivières à saumon de la Côte-Nord. Les poissons sont aux rendez-vous aux passes migratoires, mais les pêcheurs n’ont pas tous eu la chance d’en voir ou d’en capturer.

Le guide de pêche et producteur de film Nature basé à Sept-Îles, Ludovic Vrac, a réalisé plusieurs tournages sur les rivières Godbout, Trinité et aux Rochers la semaine dernière. Hier, il a récidivé avec le président de l’Association de protection de la rivière Moisie Yves Girard.

«C’est une excellente saison en général, mais l’eau est exceptionnellement haute et chaude. Beaucoup de saumons ont passé rapidement à l’embouchure de la Moisie», affirme le spécialiste Ludovic Vrac. Le saumon de la Moisie est déjà rendu plus haut sur la rivière.

Le saumon arrive dans le secteur Moisie-Nipisis. (Photo : Pourvoirie innue Moisie/Nipissis

À Baie-Trinité, la truite de mer est abondante dans la passe migratoire. On se dirige vers une saison de 4000 truites. Par contre, il est passé 176 saumons, mais beaucoup attentes près de la passe migratoire.

Ludovic Vrac constate que la situation de la rivière aux Rochers à Port-Cartier est toujours particulière en raison de l’historique, puisqu’il ne s’agit pas réellement d’une rivière naturelle pour la montaison.